AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du lierre et du fer

Aller en bas 
AuteurMessage
Elissa
Ethnie au pouvoir grandissant
Elissa

Nombre de messages : 236
Date d'inscription : 11/11/2006

MessageSujet: Du lierre et du fer   Dim 13 Mai - 15:01

Dans le ciel, Sudka, qui partout hors les terres d'Elissa est appelée I3, brille. Témoin nombre de fois millénaire de la grandeur des empires arrogants, tous éternels aux yeux de ceux qui les bâtissent, et tous décadents en effet, les guerres absurdes et les vaines batailles qui agitent les environs ne l'intéressent guère.

Cependant, il en est autrement pour les soixante-treize milliard de Silfs qui vivent sous son éclat timide. Dans son orbite, une planète se distingue maintenant. Ses habitants ont creusé sous sa croûte des citées sphériques aux tentacules innombrables, afin d'extraire de ses roches le minerai, qui n'est autre que l'essence de leur survie.

Chacune de ces alvéoles dispose d'abord d'une source de lumière, depuis le haut. Des milliers d'années de recherche scientifique lui confèrent une ressemblance certaine à l'éclat de Sudka. Mais la lumière ne suffit pas. Au fond du creux passe un courant d'eau, porteur de vie, qui circule entre toutes les cités. Et partout autour, une forêt clairsemée, déjà alterrée, tant est maléable le végétal, étend son vert feuillage. Ce n'est qu'entre ces arbres que vivent ces Silfs dont la planète est dédié à l'extraction des minerai, car nul n'est pour eux de monde sans vie. Ces villes s'étendent jusqu'à la hauteur des voies qui vont de cité en cité, ou jusqu'aux mines, ultimes étapes. Au-delà, les plantes grimpantes allongent leurs troncs jusqu'à atteindre le sommet et la lumière.

Quelque part, l'un de ceux dont ces villes sont l'oeuvre contemple son projet réalisé, telle la mère devant son fils nouveau né. Mais le temps de l'admiration est déjà passé, et le doute s'installe maintenant. La survie des Silfs vaut-elle vraiment la peine, s'ils doivent pour cela se transformer au point de naître, croître et mourir sous terre, au point de creuser les terres nourricières pour en extraire ces métaux meurtriers ? Certains portent la haine en eux ; ils ne réclament plus la victoire pour la Vie, mais au nom de la Vengeance. Les premiers, ils ont été corrompus ; d'autres viendront encore, plus nombreux. La Gardienne se serait-elle trompée ? N'aurait-il pas mieux vallu rester sur Karmak, à l'abri, que de laisser s'accroître le peuple Silf, lui donner un instant un éclat devant toute la Galaxie, et causer ainsi cette infâme corruption ? Le temps dira qui, de la Gardienne ou du penseur de l'alvéole verte, a le mieux su voir où se trouvait la raison.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Du lierre et du fer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A Valider] Neuillé-le-Lierre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Section RP :: Autres-
Sauter vers: